[Kinect 2] Emuler la Kinect

Le SDK pour Kinect 2 est livré avec un outil très pratique aux usages multiples : Kinect Studio. L’une des fonctionnalités de Kinect Studio consiste à émuler un capteur physique. En l’utilisant correctement, il est donc possible de développer sans avoir de Kinect branchée sur sa machine.

Enregistrer un clip

La principale fonctionnalité de Kinect Studio consiste en l’enregistrement de « clip ». Il s’agit de séquences pendant lesquelles toutes les données captées par la Kinect sont enregistrées. Bien entendu, il est possible de choisir les types de flux que l’on souhaite enregistrer. Ainsi, un clip contiendra les images des caméras couleur et infrarouge par exemple, ainsi que le son, et ce pendant toute la durée de l’enregistrement.

Pour enregistrer un clip, il faut par contre disposer d’un capteur physique, et lancer l’outil :

clip_image002[4]

L’outil dispose de plusieurs onglets, dont l’onglet « Record », qui va permettre d’enregistrer un clip. Pour se faire, vérifier l’état de la connexion au capteur via les informations de l’encadré 1. Si la liaison n’est pas établie, il suffit de cliquer sur le bouton de gauche. Une fois la connexion établie, le bouton de droite permet de démarrer l’enregistrement, puis de le stopper.

Comme préciser précédemment, les flux à enregistrer sont sélectionnable, notamment grâce à l’interface de l’encadré 2. Les boutons de gauches de chaque flux permette de sélectionner un flux (et l’enregistrer) tandis que le bouton de droite permet d’afficher ou non le flux dans la liste (le résultat est purement visuel). Si certains flux vous semblent manquants, c’est qu’ils ne sont pas visibles. Le deuxième bouton (un œil barré) permet d’affiché les flux cachés.

L’encadré 3 permet de visualiser un rendu en temps réel des informations captées. Un clic droit dans cet encadrés permettra de sélectionner les informations qui seront les plus pertinentes selon le contexte : afficher ou non le body, l’état des mains, la caméra couleur ou la profondeur, etc.

Rejouer un clip

Une fois l’enregistrement achevé, l’application bascule automatiquement dans l’onglet « Play » qui va permettre de re-visionner le clip.

clip_image004[4]

L’encadré 1 permet naturellement de suspendre/reprendre le visionnage, mais aussi par conséquent l’émulation de la Kinect. Néanmoins, il permet aussi de s’assurer de la connexion aux drivers. En effet, à ce moment, si aucune Kinect n’est branchée à la machine, se placer dans l’état connecté et jouer un clip émulera la Kinect. Il suffit alors de lancer n’importe qu’elle application du SDK Browser pour s’en rendre compte.

Il faudra néanmoins s’assurer que les flux de l’encadré 2 soit bien sélectionnés (en effet ils peuvent être présent dans le clip mais non rejoué s’ils ne sont pas sélectionnés).

Les encadrés 3 et 4 permettent de visionner les flux en cours, respectivement pour le capteur physique et le clip en cours.

En somme

Pour développer et debugger plus facilement avec le SDK Kinect sans disposer nécessairement du capteur physique, il suffit de se préparer des séquences à l’aide de Kinect Studio et de les jouer à l’infini à l’aide du même outil !

Ces billets pourraient aussi vous intéresser

Vous nous direz ?!

Commentaires

comments powered by Disqus