Présentation d’HockeyApp ou le Beta Store multi-plateformes

Durant le développement d’un projet, il nous est régulièrement demandé de fournir des versions de test d’une application mobile.

A l’ancienne

En tant que développeur, la première solution qui nous vient à l’esprit est de déployer via Visual Studio sur l’appareil de test en question.

Ok, mais le device n’est pas toujours à portée de main, notamment si c’est celui d’un testeur ou d’un client.

La seconde solution consiste alors à générer le package de notre application et à le fournir à la personne concernée.

Cela a l’avantage de permettre de fournir le package à plusieurs personnes à la fois.

Un nouveau problème se pose. : le testeur en question doit savoir installer le package.

Ce qui nous parait évident en tant que développeur est loin de l’être pour un non technophile.

 

Le Beta Store classique

Pour simplifier l’installation de notre app, rien de mieux qu’un store d’application.

En effet, indiquer au testeur que le téléchargement et l’installation de l’application se fait de la même manière que n’importe quelle autre application du Store a l’énorme avantage de ne pas avoir à faire le support technique

 

Pour cela, nous pouvons donc créer une soumission sur le store concerné, par exemple le Store Windows, fournir notre package et attendre la validation de cette soumission.

Malheureusement cette solution comporte plusieurs problèmes majeurs qui sont en grande partie résolus par l’utilisation d’HockeyApp.

Premier problème pour notre plateforme préférée, il n’existe pas de moyen facile pour proposer une version Beta d’une application Windows 10.

 

Présentation d’HockeyApp

 

Voici la promesse faite par HockeyApp :

hockeyapp_logo

Use our simple yet powerful desktop apps to manage your apps, upload builds, and analyze crash reports. Or use our mobile clients to install builds directly on your devices.

Son rachat par Microsoft et le remplacement de ses outils internes (AppInsights) par HockeyApp montre que c’est une plateforme sérieuse et qui est amenée à évoluer.

 

Simplicité et réactivité des déploiements

Comme le Store classique, le Beta Store demande certains prérequis pour les soumissions même en Beta et peut prendre plusieurs heures.  Cela est réellement handicapant quand on a besoin de réactivité.

En effet, iI faut souvent définir une application complète avec son identité, ses assets, etc. ce qui semble un peu trop demandeur pour fournir une version intermédiaire de test.

 

Voici le premier avantage d’HockeyApp : la rapidité de déploiement.

Pour déployer une nouvelle version d’application à destination des testeurs, il suffit de glisser déposer son package dans le navigateur et de cliquer sur valider ; votre version est disponible au téléchargement sur tous les appareils des testeurs, instantanément !

draganddrop

Pour les releases notes un autre écran de saisie vous sera proposé. Vous pouvez alors opter pour un format texte simple ou html. Celle-ci sera visible au téléchargement de cette nouvelle version par l’utilisateur.

Gestion des testeurs

Un autre problème des versions Betas concerne la gestion des testeurs. Qui n’a jamais galéré à expliquer à son testeur, son client, ce qu’est un Windows Live ID ? Alors quand il faut lui demander d’en créer un, de nous le fournir, mais également de faire la même chose sur les différents store Windows, iOS et Android, on a l’impression de parler chinois.

Le testeur ne devrait avoir qu’un compte de test et le développeur devrait avoir à gérer les accès du testeur aux apps avec une identité et non une par plateforme (iOS, Android, Microsoft).

HockeyApp utilise une identité par personne. Celle-ci décide de se connecter via un compte HockeyApp, son compte Live ID ou une autre identité.

C’est à cette identité que seront donnés ou retirés les droits d’accès à différentes applications. La personne concernée pourra donc voir sur son dashboard les applications qui lui sont proposées et les télécharger quel que soit le device qu’elle utilise.

Grâce à ce dashboard, la gestion des testeurs peut donc être complètement gérée par une personne tierce, le Project Lead, voire le client lui-même.

A titre de comparaison, ajouter un testeur sur une application Windows Phone nécessite de recréer une soumission en ajoutant cette personne

 

Conclusion

 

Dans les faits HockeyApp permet donc de palier à plusieurs problèmes et d’apporter des avantages non négligeables à toute la chaîne de test, du développeur au testeur :

* un gain de temps non négligeable sur les (re)déploiements

* une gestion unifiée des testeurs

* un accès instantané aux nouvelles versions

* une intégration des déploiements dans l’usine logicielle

* des clients et des développeurs contents Sourire

 

 

Dans un prochain article, nous verrons les autres fonctionnalités d’HockeyApp que sont la gestion des feedbacks, les crash analytics et l’intégration à l’usine logicielle. Nous verrons également comment intégrer le déploiement  de nos apps dans VSTS et donc l’automatisation des publications.

Ces billets pourraient aussi vous intéresser

Vous nous direz ?!

Commentaires

comments powered by Disqus