[Objets connectés] MYO kezako ?

Ca y est, je l’ai reçu, après un an et demi d’attente. Le bracelet MYO ! Et je vais enfin pouvoir vous présenter du point de vue utilisateur puis développeur.

Connaissez-vous ces bracelets dont la promesse est de reconnaitre la position de votre main en quasi-temps réel grâce aux signaux électriques captés sur votre avant-bras ? Ok je sens que ça ne vous parle pas vraiment alors voici pour commencer la vidéo de présentation du produit proposé par la startup canadienne Thalmic Labs.

Voilà, maintenant que j’ai votre attention, je vais vous présenter un peu le produit et comment le prendre en main.

Cet article présentera le MYO afin de poser les bases des prochains articles. Nous ne parlerons pas encore de développement mais il est nécessaire de comprendre les possibilités offertes par le device avant de mettre les mains dans le cambouis.

Tout d’abord comment décrire le MYO ?

Le MYO est un bracelet qui permet d’interagir avec vos appareils via des postures de vos mains ou les mouvements de votre bras.

Digne descendant de la Wiimote de Nintendo, du Kinect de Microsoft ou LeapMotion, ce bracelet a d’énormes avantages à mon avis.

Il est innovant en plusieurs points :

*  Non intrusif, quand une Wiimote doit être tenue en main, le MYO se laisse complètement oublier et ne bride pas les mouvements de vos doigts, vous permettant de nombreuses combinaisons,

* Un niveau de précision supplémentaire puisqu’en plus d’un accéléromètre il permet de reconnaitre les différentes postures de votre main voire le degré de torsion de votre bras

* Il est extrêmement mobile, vous pouvez le porter sur vous et vous déplacer dans votre maison par exemple, dans la limite de la portée du bluetooth, mais vous n’aurez pas de caméra extérieure à installer et qui doit vous garder en visuel

Le Kit de dev

Au prix de 149$ par bracelet, le kit de développement que j’ai reçu était composé d’une seule petite boite en carton mais dans lequel les 2 bracelets que j’avais commandé étaient très bien protégés. La livraison s’est effectuée en 3 jours depuis le Canada. Les caribous de la poste canadienne sont rapides.

WP_20141018_12_17_10_ProAu niveau des boites de chaque MYO, il s’agit d’un packaging simple mais efficace à la manière des téléphones à pomme, dans lesquelles nous trouverons le bracelet ainsi qu’un câble de rechargement Micro-USB (non propriétaire ouf) et un dongle USB Bluetooth à la manière des Fitbit. That’s it.

WP_20141018_12_18_45_Pro

Dès le déballage et l’installation du soft sur notre PC, le bracelet est fonctionnel avec un tutoriel simple et efficace permettant de prendre en main la bête en moins de 5 minutes.

Autre point remarquable, si vous êtes l’heureux possesseur d’un second bracelet, celui-ci pourra être pairé en une seconde par un simple tap du MYO sur le dongle Bluetooth grâce aux tags NFC intégrés. Malin!

Son fonctionnement

Le MYO détecte les signaux électriques de l’avant-bras, ce qui lui permet de connaitre différentes postures de votre main.

Framework : Votre ordinateur doit avoir le framework d’installé qui utilise des API en C. Au niveau du développement nous aurons accès à des SDKs dans des langages tels que le C++.

Actuellement le C++ est le seul langage ayant un SDK propre mais il vous est possible de développer votre SDK au dessus de la biblioothèque bas-niveau en C.

sdk-stack.png

Connectivité : Bluetooth 4.0 qui est la norme actuellement mise en place dans la plupart des objets connectés et donc qui le destine à une grande compatibilité puisque nos ordinateurs et téléphones en sont équipés.

Compatibilité : SDK Windows PC / Mac / iOs et Android à venir. Toujours rien d’annoncé pour WindowsPhone mais ne perdons pas espoir.

image

 

A la manière du Kinect deux types de données peuvent être exploitées par le développeur, les postures et les données de mouvements

Postures (ou Poses)myo_pose_windows

Il est capable de détecter différentes postures de votre main : Rest (main au repos), Fist (poing fermé), Finget Spread (doigts écartés), etc.

Mouvements

Le MYO dispose de plusieurs capteurs embarqués que sont l’accéléromètre, le gyroscope, et un compas permettant de connaitre le positionnement de votre avant-bras. Ces données remontées via le SDK en quasi temps réel pourront donc être exploitées par vous autres développeurs.

A quoi cela va nous servir ?

 

Gestion TV / Domotique : Le MYO est compatible avec Netflix notamment sur votre navigateur web. Dès son initialisation  j’ai donc pu effectuer les actions de Lecture / Pause / Retour rapide / Avance rapide et monter ou descendre le son avec mon bras, vautré au fond de mon canapé.

Il est à noter que pour éviter les faux positifs, une gesture spéciale, consistant à toucher l’auriculaire et le pouce, est utilisée pour activer ou désactiver l’interaction avec les applications. Il sera évidemment judicieux d’intégrer ce mécanisme dans nos applications. Il semble alors évident de penser à appliquer ces gestures à l’ouverture de nos volets, de la lumière, etc.

Jeu : Un nouveau cap est franchi avec ces bracelets, notamment avec les jeux utilisant l’Occulus Rift. Ils permettent au joueur d’interagir toujours sans manette et surtout de pouvoir voir ses bras bouger en première personne renforçant le sentiment d’immersion.

MYO Store : Prochainement, Thalmic compte fournir un store d’applications utilisant ses bracelets. Peu d’infos mais on remarque sur l’image de présentation les lampes Philips Hue.

 

Mais encore ?

Maintenant que je vous ai conquis, je vous laisse commander votre (vos) bracelet(s) et je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour une initiation au développement avec MYO.

Ces billets pourraient aussi vous intéresser

Vous nous direz ?!

Commentaires

comments powered by Disqus